Extraits du livre "petit sauvage" d'Alexandre jardin :

 

"Ses besoins ne sont plus des envies (en Vie°), mais une somme d'habitudes contractées au fil des ans.  Il respire sans vivre."

° note personnelle

 

"Incapable d'être tout entier au moment présent, Alexandre Eiffel est toujours en avant de lui-même ou traînant dans ses souvenirs.  Je ne sais plus être intime avec moi ni avec autrui; ma société m'ennuie.  Continuellement diverti par des passions artificielles de grandes personnes, je ne reçois plus d'injonction de l'intérieur et ne me soumet plus qu'à mon agenda."

 

Extraits du livre "Les dieux voyagent toujours incognito" de Laurent Gounelle :

 

Au sujet de l'écoute empathique au service d'une compréhension mutuelle ° :  

° note personnelle

 

"Embrasser l'univers de l'autre, c'est d'abord faire mûrir en toi l'envie d'entrer dans son monde. C'est t'intéresser à lui au point de vouloir expérimenter ce que c'est d'être dans sa peau : prendre plaisir à essayer de penser comme lui, de croire ce qu'il croit, et même de parler comme lui, de se mouvoir comme lui... Quand tu parviendras à ça, tu seras en mesure de ressentir assez justement ce que l'autre ressent et de vraiment comprendre cette personne.  Chacun de vous se sentira en phase avec l'autre, sur la même longueur d'onde.  Tu peux, bien sûr, regagner ensuite ta position. Vous conserverez une qualité de communication profitable à tous les deux.  E tu verras que l'autre cherchera alors aussi à te comprendre.  Il se mettra à s'intéresser à ton univers, mû notamment par le désire de faire perdurer une telle qualité de relation."

 

(Une erreur que nous faisons parfois,surtout quand nous débutons ...° ): 

"Ensuite, et c'est le point crucial, tu as fait cela comme une technique qu'on applique! c'est d'abord une philosophie de la découverte de l'autre.  Cela ne marche que si tu as envie d'entrer dans l'univers de l'autre, de la vivre de l'intérieur en te mettant à sa place pour ressentir ce qu'il ressent et voir le monde avec ses yeux."

° note personnelle

 

"Le seul véritable voyage, le seul bain de jouvence, ce ne serait pas d'aller vers de nouveaux paysages, mais d'avoir d’autres yeux, de voir l'univers avec les yeux d'un autre, de cent autres, de voir les cent univers que chacun d'eux voit, que chacun d'eux est." Marcel Proust

 

"- Il y a quand même une limite.  Ça ne marche pas avec tout le monde.

-Si. C'est même le propre de cette démarche.

- ... c'est quasi impossible de faire ça avec ... ses ennemis.

.....

- Quand tu rejettes quelqu'un, ou même simplement ses idées, tu le pousses à fermer ses écoutilles et à camper sur ses positions.  Pourquoi s'intéresserait-il à ce que tu as à dire si tu refuses son point de vue?

- C'est pas faux...

- Si tu fais l'effort, parfois désagréable- d'endosser sa vision des choses, tu saisis ce qui l'amène à penser ce qu'il pense, à se comporter comme il se comporte.  Et s'il se sent compris et non pas jugé, il pourra peut-être entendre ce que tu as à dire pour faire évoluer sa position.

- Ça ne doit pas marcher à tous les coups...

- Certes, mais la démarche inverse ne marche jamais."

.....

 

Au sujet des épreuves de la vie °

° note personnelle

 

"La vie est ainsi; on réalise rarement dans l'instant que les moments difficiles ont une fonction cachée : nous amener à grandir.  Les anges se déguisent en sorcière et nous délivrent de merveilleux cadeaux soigneusement enveloppés dans d'ignobles emballages."

 

"J'eus le pressentiment que la vie me livrait cette épreuve pour me donner une chance d'évoluer et que si je ne saisissais pas l'occasion qui m'était offerte, je resterais à jamais englué dans mes peurs..."